L’Entraide Protestante Suisse (EPER) est l’œuvre d’entraide des Eglises protestantes suisses. Elle apporte une aide humanitaire, combat les causes de la misère et permet aux plus pauvres d’accéder aux ressources vitales telles que l’eau, la nourriture et l’éducation. L’EPER lutte contre l’exploitation et aide les personnes opprimées à s’organiser et à faire valoir leurs droits. L’objectif est de permettre à chacun de mener une vie autonome dans la dignité quelle que soit son appartenance ethnique ou religieuse.

EPER

L’EPER a été fondée en 1946 par la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS). En vertu des statuts de fondation, l’EPER œuvre au nom des Eglises protestantes de Suisse. Celles-ci définissent les mandats et missions de l’EPER dans le cadre de l’assemblée des délégués de la Fédération des Eglises protestantes de Suisse (FEPS). L’EPER s’engage à collaborer avec les paroisses, les animateurs Terre Nouvelle ainsi qu’avec d’autres groupes ecclésiaux.

En tant qu’œuvre d’entraide, l’EPER s’engage pour un monde plus juste et plus humain. La dignité de chaque être humain est au cœur de son engagement. Cette dignité fait partie intégrante de la Déclaration universelle des droits de l’homme et traduit aussi des valeurs chrétiennes fondamentales comme l’amour du prochain. Ces deux dimensions constituent le fondement du travail de l’EPER.

La stratégie de l’EPER définit les thématiques prioritaires des son activité à l’étranger, à savoir :

  • le développement des communautés rurales
  • la promotion de la paix et la résolution de conflit
  • la collaboration avec les Eglises
  • l’aide humanitaire

Pour son travail en Suisse, l’EPER se concentre sur :

  • l’intégration sociale des personnes défavorisées
  • la défense des droits des personnes socialement défavorisées

Au total, l’EPER gère quelque 211 projets dans 33 pays et en Suisse. Dans 21 pays prioritaires, elle est présente avec ses propres bureaux de coordination. En Suisse, l’EPER dispose de cinq bureaux régionaux et d’un Secrétariat romand à Lausanne.

L’EPER emploie quelque 225 collaboratrices et collaborateurs, dix stagiaires ainsi que 444 personnes salariées à l’heure. Son siège social se trouve à Zurich. La dénomination de l’œuvre en allemand est HEKS (Hilfswerk der Evangelischen Kirchen Schweiz).

www.eper.ch