Arrêtez-vous et sachez que Je suis Dieu ! (Ps 46,11)

Canada 2018
i
Canada 2018

Arrêtez-vous et sachez que Je suis Dieu ! (Ps 46,11)

23 août 2019

L’équipe d’Evangile-en-chemin invite l’Eglise réformée à s’arrêter pour écouter Dieu du 9 au 15 septembre. Un appel qui a reçu l’aval du Conseil synodal de l’EERV.

Pourquoi donc s’arrêter ?

  • Pour venir à Dieu tel qu’il est. Sans chercher à obtenir quoi que ce soit de sa part. Simplement être là pour lui.
  • Pour être déchargés de toutes les obligations qui nous pèsent. L’invitation de Jésus résonnera quotidiennement pendant cette semaine : « Venez à moi, vous tous qui êtes fatigués et chargés, et je vous donnerai du repos » (Mt 11, 28).
  • Pour écouter sa voix, dans la Bible et dans le silence, individuellement ou en communauté avec, à la fin, un moment de partage. Sans aucune prétention à avoir une « ligne directe » infaillible mais avec une grande confiance dans le ministère de son Esprit.

Très concrètement, l’équipe d’Evangile-en-chemin propose d’arrêter toutes les activités de l’Eglise pendant trois jours, du vendredi 13 au dimanche 15 septembre. Une grève des pasteurs ? « Non, c’est plutôt le contraire ! C’est une façon de remettre Dieu en tête de nos préoccupations. En Eglise, on est souvent piégé par tout ce que l’on attend de nous. On aimerait répondre à toutes ces demandes, mais parfois, il est important de rappeler que l’on doit d’abord se mettre au service de Dieu », plaide Hetty Overeem. Voir le journal Réformés, juillet-août 2019, p. 26.

Le site www.ecouterdieuensemble.ch donne de nombreuses précisions sur le sens et les modalités de cette démarche. J’en relaie quelques-unes ici :

  • Choisissez, dans la prière, le jeûne qui marque le plus concrètement cet arrêt pour vous. Vous pouvez, par exemple, renoncer à toute nourriture pendant une semaine, ou sauter un repas par jour; renoncer à internet, à la télévision ou à vos activités de loisirs ou de paroisse.
  • Cette démarche a pour but de pouvoir prendre, chaque jour, un temps avec Dieu, seulement pour lui (40 minutes environ). Vous pouvez vivre ce temps seul ou à plusieurs.
  • Dieu doit tout le temps donner quelque chose, faire quelque chose, dire quelque chose, montrer quelque chose, changer quelque chose. Mais prenons-nous le temps de Le laisser juste ETRE?! Prenons-nous le temps de Le laisser juste être … LUI-MÊME ?!  C’est TRÈS important, ça. Nous avons tendance à inviter un dieu-fait-à-notre-image, plutôt que de dire à Dieu :  « Viens, TOI! Pour qui Tu es. TOUT-TOI, et non pas juste la partie qui nous convient. »
  • La semaine se terminera par une célébration à la cathédrale de Lausanne, le dimanche 15 septembre à 18h.
  • Il va de soi que la démarche ne sera imposée à personne et que les paroisses seront libres de s’y joindre ou non.