Contribuer à l'humain, du raté au réussi - Blog d'été 3

L'humain, du raté au réussi
i
Contribuer à l'humain, du raté au réussi - Blog d'été 3
L'humain, du raté au réussi

Contribuer à l'humain, du raté au réussi - Blog d'été 3

22 juin 2019

Depuis le solstice, c’est l’été, les longs jours clairs de nos saisons, où le soleil fait mûrir les fruits : il nous reste à les cueillir… par notre travail ! Proposition naturelle : profitez-en, les yeux fermés… Alternative créative, yeux ouverts : faites que tous en bénéficient ! – Qui sera donc notre Soleil, maître de notre été : celui qui ferme vos yeux ou celui qui vous les ouvre? Depuis 6 mois, ce blog salue et reconnaît comme Soleil la venue de l’Humain, qui s’est dit «Fils d’Homme», Jésus réparateur de nos activités, même professionnelles ! Bel été avec lui !

Nos activités, à sa lumière, se mesurent à leur degré d’attention aux ratés, aux échoués, aux affamés, sans interdits ni autres priorités. Parole de Jésus : « L’Humain a priorité même sur les sabbats… Heureux, affamés d’aujourd’hui : vous finirez rassasiés ! » (Luc 6,5 et 21) Avec les yeux ouverts, cette qualité d’attention parviendra à faire «du bien» là où il le faut, à faire réussir les ratés : elle permet d’agir, fût-ce à contretemps, contre les sabbats imposés et les rejets courroucés. Elle est bienfaisante.

Jésus promet : « Votre récompense sera grande : vous serez dits fils du Très-Haut, qui est bienfaisant pour les ingrats et les mauvais. Soyez bons comme l’est votre Père. » (Luc 6,35-36) Nous voilà promis à devenir fils du Divin… quand il se dit lui-même fils d’Humain ? étonnant retournement !

L’être humain dessiné par Léonard de Vinci, qui tient debout et porte son monde, c’est le cercle et le carré à la fois : ses gestes font réussir la quadrature du cercle, comme l’image le montre… et même mieux encore ! On pourrait croire que ce personnage va réduire le monde entier à sa mesure, mais c’est le contraire : il prend toute la mesure des besoins du monde pour y faire le plus de bien possible, rien de moins, rien de plus.

La qualité, dans notre activité, c’est ce bien qui revient et se multiplie, envers et contre tout, pour la réussite des ratés. Il s’agira donc encore, après ce que nous avons évoqué dans ce blog ces dernières semaines comme qualités de nos actes, de repérer l’Humain, d’avoir l’œil pour des besoins oubliés, négligés ou carrément niés, et de contribuer ainsi par nos gestes à «faire sortir de la servitude» des partenaires passés inaperçus.

Comme le soleil se lève sur les mauvais et les bons, l’Humain se dresse et se porte responsable. Tel sera notre jour de travail, aujourd’hui, demain, au soleil de l’été ! Promesse de réussite, même si cette réussite ne nous appartient pas.

 

(Travaux d’été n° 3 = page 15 du blog «Laisser travailler la vie»)