Martin Luther King, la force d'aimer

i
© capture d'écran RTSreligion

Martin Luther King, la force d'aimer

16 avril 2018
Il y a 50 ans, Martin Luther King était assassiné à Memphis. Le défenseur des droits civiques des Noirs Américains, l'apôtre de la non-violence, l'agitateur social était un pasteur baptiste, homme de foi et de prière, mais aussi un homme de doutes et de contradictions. Reportage diffusé par "Faut pas croire".

Le 4 avril 1968, il y a tout juste 50 ans, Martin Luther King est assassiné à Memphis aux Etats-Unis. Le défenseur des droits civiques des Noirs Américains, l’apôtre de la non-violence, l’homme au célèbre discours «I have a dream», l’agitateur social était un pasteur baptiste, homme de foi et de prière, mais aussi un homme de doutes et de contradictions.

Le documentaire revient sur les étapes essentielles de la vie de Martin Luther King, tout en gardant à l’esprit le message évangélique qu’il voulait faire passer. En 1963, il publie un livre intitulé «La Force d’aimer» réunissant dix-sept discours inspirés par la lecture de l'Evangile qui constituent un encouragement à l'action contre toute résignation envers les injustices.

Martin Luther King rappelle en effet aux chrétiens qu'ils ne doivent pas se conformer au monde, mais au message de Jésus-Christ. Empruntant à Gandhi des méthodes de revendication non violente pour déstabiliser les autorités en place, Martin Luther King a engagé les Noirs Américains à dépasser le déterminisme ségrégationniste dans lequel la société raciste américaine voulait les enfermer, pour vivre et emprunter un chemin nouveau, celui de la liberté et de la dignité humaine. Luther King proposa à tous, Blancs et Noirs, un vivre-ensemble meilleur débarrassé de la haine et des préjugés de couleur, fondé sur des valeurs chrétiennes et humanistes au-delà de leur appartenance raciale et de leurs frontières culturelles.

Mais Martin Luther King n'était pas pour autant un saint. Homme taraudé par le doutes et les tourments, infidèle à son épouse, il était, selon ses propos, un «pêcheur qui essaie de s'améliorer».

Constitué dans sa grande majorité d’archives sonores et visuelles, ce documentaire donne la parole à l'historienne et biographe Sylvie Laurent, au théologien Serge Molla, au pasteur Jean-Claude Girondin, au philosophe Alain Foix, et au sociologue Frédéric de Coninck pour faire revivre la parole de Martin Luther King, et mettre en avant l'homme politique tout autant que l'homme de foi. Par ailleurs, une interview exclusive de Bernice King, fille cadette de Martin Luther King, livrera un portrait intime de son père.

 

Réalisation : Audrey Lasbleiz

Production : MFP Christophe Zimmerlin, 2018

A écouter également

A voir également