Le péché mignon du bibliste Thomas Römer

i
Cette année, Thomas Römer soutiendra Israël représenté par Netta.

Le péché mignon du bibliste Thomas Römer

9 mai 2018
Eurovision
On s’imagine que les théologiens sont des gens austères incapables de décoller le nez de leurs livres savants. Cela n’est pas vraiment le cas du spécialiste en Ancien Testament Thomas Römer. Et surtout pas mi-mai, puisque c’est la période du Concours Eurovision de la chanson.  

Alors que l’édition 2018, diffusée depuis Lisbonne a commencé (Demi-finales mardi 8 et jeudi 10 mai, finale samedi 12), Protestinfo a interrogé le chercheur sur cette passion. Cette année, son coup de cœur va à TOY de Netta qui représentera Israël. Un titre aussi délirant qu’engagé puisque les paroles sont un appel au réveil du pouvoir féminin contre le machisme.

Thomas Römer vient de publier, en collaboration avec la bédéiste Léonie Bischoff, un ouvrage sur la naissance de la bible dans la petite bédéthèque des savoirs aux éditions du Lombard. Retrouvez leur interview sur Protestinfo.ch et Réformés.ch dès lundi 14 mai.

A écouter également

A voir également