Bâle-Ville: les Églises réduisent leur enseignement religieux scolaire

©iStock / Sinenkiy
i
Deux écoliers. Photo d’illustration
©iStock / Sinenkiy

Bâle-Ville: les Églises réduisent leur enseignement religieux scolaire

18 juillet 2018
Enseignement
Les élèves des classes de 3e et 4e années primaires de Bâle-Ville n’auront plus qu’une seule période de cours œcuménique de religion au lieu de deux, à partir de la rentrée prochaine. En cause la pression financière du côté de l’Église réformée.

Dans le demi-canton de Bâle-Ville, les cours œcuméniques de religion à l’école primaire sont placés sous la responsabilité des Églises et sont financés par elles, dans une proportion de deux tiers pour les protestants et d’un tiers pour les catholiques. La préparation aux sacrements reste organisée dans les paroisses respectivement protestantes et catholiques.

Mais l’Église évangélique réformée, forcée à prendre des mesures d’économie, a amputé d’un tiers le budget des cours de religion. Il n’y avait donc pas d’autres solutions que la réduction du nombre de cours. Du côté du partenaire catholique, on dit regretter cette décision même si on la comprend.

Depuis deux ans, les deux rectorats responsables de l’enseignement religieux scolaire ont retravaillé leur programme œcuménique notamment pour le rendre compatible avec les normes «Harmos 21». 

Maurice Page, Cath.ch