Gilgamesh chez les chrétiens ultra-conservateurs

©Wikimedia Commons/British Museum/CC0
i
La Tablette du Déluge, conservée au British Museum à Londres
©Wikimedia Commons/British Museum/CC0

Gilgamesh chez les chrétiens ultra-conservateurs

Hautes Fréquences
Les autorités fédérales américaines ont confisqué fin mai une tablette cunéiforme vieille de 3500 ans au Musée de la Bible de Washington. Elles soupçonnent que cet objet, qui raconte l’épopée mésopotamienne de Gilgamesh, provient d’un trafic d’antiquités.

Cette affaire pose la question des motivations de cet important musée, fondé par une famille ultra-conservatrice. Il a réuni en quelques années la plus grande collection privée de manuscrits bibliques, dont certains ont été acquis dans des circonstances douteuses. 

Au micro de Noriane Rapin, le sociologue Philippe Gonzalez nous guide dans les dédales de ce musée.

A écouter également

A voir également