Le Jeûne genevois rassemble les communautés religieuses

LV
i
Le cortège au parce des Cropettes
LV

Le Jeûne genevois rassemble les communautés religieuses

6 septembre 2018
A l'occasion du Jeûne genevois, les communautés religieuses, majoritairement protestantes, se sont rassemblées pour une journée de partage et de réflexion.

Le mouvement «Témoigner ensemble à Genève» (TEAG) a organisé, jeudi 6 septembre, sa traditionnelle journée de rencontres et de réflexion entre chrétiens. Cet événement a lieu tous les deux ans le jour du Jeûne genevois.

La manifestation sur le thème «Agir selon l’Esprit: appelés à être des disciples transformés» s’est déroulée en trois temps: des rencontres et des ateliers au Centre œcuménique des Églises (COE) pendant la journée, un cortège en ville en fin d’après-midi et un culte au temple de Saint-Gervais suivi d’un apéritif avec la traditionnelle tarte aux pruneaux.

Alors que le cortège rassemblait jusqu’à 200 personnes lors des précédentes éditions, cette année la foule n’était pas au rendez-vous. La pluie en aurait-elle dissuadé plus d’un? «Je ressens une fatigue parmi les participants. Il y a moins de monde. Peut-être qu’il faudrait changer la formule», constate la pasteure Roswitha Golder qui a organisé la manifestation pendant six ans.

TEAG est un mouvement qui rassemble plus de 70 Églises et communautés de toutes origines géographiques, de toutes les tendances du protestantisme ainsi que quelques Eglises orthodoxes et organismes non-religieux établis à Genève. Son objectif est de favoriser les liens entre les Églises historiques et les communautés issues de la migration. La première célébration commune a eu lieu en 2003 en la cathédrale Saint-Pierre.