Les paroisses zurichoises fusionneront

©aplsin/iStock
i
Dès le 1er janvier 2019, les paroisses de la villes fusionneront
©aplsin/iStock

Les paroisses zurichoises fusionneront

Ref
28 novembre 2018
Les réformés de la ville de Zurich et de la commune d'Oberengstringen ont approuvé les règlements de la nouvelle paroisse de Zurich à 91,5%. Le processus de fusion pourra donc démarrer le 1er janvier 2019.

Aujourd'hui, plus rien ne s'oppose à l'union du peuple réformé de Zurich. Les réformés de la ville de Zurich et de la commune d'Oberengstringen ont approuvé la nouvelle ordonnance paroissiale avec 91,5% de oui et 42,7% de participation. «Nous sommes reconnaissants pour ce vote de confiance de la part de nos membres dans les urnes» , a déclaré Andreas Hurter, président désigné de la nouvelle Church Care Society, dans un communiqué. «Ainsi, les électeurs ont une fois de plus confirmé le oui clair à la fusion de 2014», a ajouté Andreas Hurter.

 

Hirzenbach et Witikon non inclus

Le 28 septembre 2014, près des trois quarts des réformés de la ville de Zurich et d'Oberengstringen se sont prononcés en faveur d'une fusion pour former une paroisse. En 2017, l'accord de fusion a été adopté et, début 2018, le synode des Églises cantonales a approuvé la fusion de 32 des 34 paroisses de l'ancienne association des villes. Seuls Hirzenbach et Witikon restent à l'écart de la fusion.

Les deux paroisses avaient déposé un recours en juin, contre la dissolution de l’Association des paroisses de la ville. Elles craignaient un impact sur leurs finances. Jusqu’à présent, les paroisses perçoivent un montant proportionnel aux nombres d’affiliés. Avec la disparition de la communauté urbaine au profit d’une paroisse unique, dont elles ne feront pas partie, les paroisses d’Hirzenbach et Witikon n’auraient alors perçu que le montant des taxes réellement perçu sur leur territoire, qui compte moins d’entreprises que dans l’agglomération zurichoise. À la fin du mois de septembre, les deux paroisses ont retiré leur recours, laissant la voie libre vers la fusion. Un accord a été trouvé prévoyant notamment que les deux paroisses continuent à bénéficier des recettes de l’impôt communal pendant une période transitoire de cinq ans, rapporte Ref.ch.

Avec plus de 80'000 membres, la paroisse de Zurich devient la plus grande de Suisse, ce qui nécessite le développement de structures spéciales. Par exemple, l'ordonnance paroissiale prévoit un parlement paroissial de 45 membres, qui, comme les sept membres de l'Église, est élu directement par le peuple. La zone de la paroisse sera également divisée en dix districts ecclésiastiques.