La «cloche d'Hitler» à Essingen sera remplacée

©istock/OliverHuitson
i
Image d'illustration
©istock/OliverHuitson

La «cloche d'Hitler» à Essingen sera remplacée

EPD/Protestinter
26 décembre 2018
Plusieurs cloches avec des symboles nazis ont suscité la polémique en Allemagne. Celle d’Essingen sera changée d’ici quelques mois.

Essingen (EPD/Protestinter). La «cloche d'Hitler» dans la chapelle Wendelinus à Essingen sera remplacée d’ici Pentecôte. «Une nouvelle cloche devrait sonner pour la première fois lors d'un service œcuménique pour commémorer les victimes du nazisme», a expliqué le pasteur d’Essingen, Richard Hackländer, à l’agence de presse protestante allemande (EPD), fin décembre. La communauté locale d'Essingen, l’association Saint Wendelinus et les paroisses protestante et catholique qui se partagent la chapelle se sont mises d'accord.

La cloche de 1936 avait fait la une des journaux en 2017. Elle porte une croix gammée et l'inscription «Quand Adolf Hitler a donné l'épée et la liberté au peuple allemand, le maître fondeur a gravé la marque de Kaiser». Comme la cloche est la propriété de la municipalité, le conseil municipal avait décidé le 20 décembre de l'année dernière de la dépendre. Elle sera remise au Musée historique du Palatinat à Spire en tant que prêt permanent. Entre-temps, on a appris que la cloche avait une autre croix gammée sur l’intérieur avec l'inscription: «A la mémoire des Allemands qui sont tombés dans la bataille pour le soulèvement national.»

Les frais d'acquisition de la nouvelle cloche s’élèvent à environ 10’000 euros (11'200 francs suisses). Ils proviennent d'un fonds de l'Église régionale du Palatinat. Ce fonds avait été créé au cours de la dispute concernant une autre cloche nazie située à Herxheim am Berg. La cloche d'Essingen est l'une des cinq cloches de l'Église régionale du Palatinat avec des inscriptions de l'époque du national-socialisme.