Aux États-Unis, 2500 évangéliques de renom manifestent leur soutien à la science

@Tumisu/Pixabay/Creative Commons
i
Image d'illustration
@Tumisu/Pixabay/Creative Commons

Aux États-Unis, 2500 évangéliques de renom manifestent leur soutien à la science

RNS/Protestinter
21 août 2020
Dans un contexte où les mesures sanitaires sont souvent controversées, une association invite les chrétiens à s’engager activement dans la lutte contre le coronavirus, tout en respectant les mesures sanitaires et l’avis des experts.

Alors que certaines Églises continuent de défier les règles de sécurité de l'État, un grand nombre de personnalités évangéliques, mais aussi réformés et anglicanes, ont signé une déclaration affirmant leur foi dans la science. Ils appellent les chrétiens à suivre les conseils des experts en santé publique. Les signataires s'engagent à porter des masques, à se faire vacciner, à corriger la désinformation et les théories de conspiration. À ce jour, la déclaration a été signée par 2500 chrétiens.

Une initiative de l’association BioLogos

La déclaration a été rédigée par les dirigeants actuels de l’organisation chrétienne BioLogos, créée spécifiquement dans le but de rapprocher science et foi. Deborah Haarsma, actuelle présidente, explique ainsi leur initiative: «Nous avons eu l'impression que l’opposition entre science et foi chrétienne était stéréotypée. Nous voulions montrer qu'un grand nombre de chrétiens dans ce pays sont favorables à une science rigoureuse et pensent que les mesures de santé publique sont importantes.»

Cette organisation est habituée à  prendre des mesures concrètes pour inciter les chrétiens à concilier science et foi, à accepter l’origine humaine de l'évolution et du changement climatique. Des sujets souvent débattus dans la foi chrétienne. Le biologiste Francis Sellers Collins, fondateur de Biologos et évangélique engagé, n'a cependant pas participé à la rédaction du projet.

Un écho à l’affaire MacArthur

Publiée le lundi 17 août, la déclaration fait suite au cas très médiatisé de la megachurch de Los Angeles dirigée par le pasteur John MacArthur. Ce dernier avait défié les ordres de santé publique en célébrant un culte à l'intérieur, sans masques ni distanciations sociales. La Grace Community Church avait intenté un procès la semaine dernière pour contester l’interdiction de rassemblement en raison de la pandémie.

La déclaration semble justement faire allusion à ces églises, en disant: «Notre foi nous appelle à nous sacrifier pour les autres et à accepter des limitations temporaires de nos libertés, car nous avons une liberté permanente et complète en Christ.» Elle explique également les méthodes scientifiques du test, de l’examen et du consensus. Elle envoie un message clair sur la nécessité de tenir compte de l'avis des experts: «Lorsque le Dr. Fauci, le plus grand expert en maladies infectieuses du pays, nous dit ce que les scientifiques ont appris sur cette maladie infectieuse, il faut l'écouter», peut-on lire dans la déclaration.