L’Église réformée jurassienne reverse 50'000 francs aux victimes du Covid-19

© iStock/Marcus Millo
i
Image d'illustration
© iStock/Marcus Millo

L’Église réformée jurassienne reverse 50'000 francs aux victimes du Covid-19

NIcolas Meyer, Réformés - Le journal
14 septembre 2020
Réunis en assemblée le samedi 12 septembre, les délégués de l’Église réformée du Jura ont choisi de reverser une partie de leur excédent 2019 au Fonds de solidarité cantonal COVID-19.

C’est sans réels débats que l’ensemble des délégués présents ont accepté de reverser 50'000 francs au Fonds cantonal COVID-19. Affichant un excédent de recettes de 88'699 francs, l’exercice 2019 permettait d’être généreux. «Il nous semblait tout naturel de soutenir ce Fonds. En tant qu’institution qui bénéficie de subventions, il est important de faire un geste envers les plus touchés en cette période de crise», souligne Christiane Brand, ancienne présidente du Conseil de l’Église. Elle suit ainsi la démarche de la Collectivité ecclésiastique cantonale catholique-romaine (CEC) qui a versé un montant de 100'000 francs en juin dernier. Le reste de la somme excédentaire a été attribué au Fonds des bâtiments paroissiaux de l’Église réformée.

Changement de législature

La session du 30 avril ayant été annulée en raison des mesures sanitaires liées au coronavirus, les responsables de l’Église réformée jurassienne ont choisi de regrouper les deux assemblées annuelles ce 12 septembre dernier.

Dans un premier temps, les délégués ont approuvé les comptes et l’attribution de l’excédent, ils ont pu prendre connaissance du rapport d’activités 2019. Parmi les points notables: la rénovation du secrétariat cantonal à Delémont et un tout nouveau portail internet pour les trois paroisses réformées jurassiennes. En deuxième partie, les délégués ont procédé aux élections pour la législature 2020-2024. Denis Meyer a été élu à la présidence de l’assemblée. Le Conseil de l’Église sera dorénavant composé de Pierre Ackermann (présidence), Marcel Ryser (vice-présidence), Christiane Brand, Jürg Furrer et Jean-Claude Flückiger.

Budget préoccupant

Les délégués se sont ensuite penchés sur le budget 2021 qui présente un déficit de 177'000 francs pour un total de dépenses de 1'796'000 francs. Cette situation découle principalement de la diminution des rentrées d’impôts des personnes morales due à l’application de la réforme fiscale et financement de l’AVS (RFFA), votée en mai 2019 par le peuple, ainsi qu’à la diminution générale des rentrées liées à la crise sanitaire qui perdure. Consciente de cette situation extraordinaire, l’assemblée a approuvé à l’unanimité ce budget déficitaire.

Avant de clore la rencontre, les délégués de la paroisse de Delémont ont souhaité interpeller l’assemblée sur l’action cantonale de l’Église réformée jurassienne dont la dernière a eu lieu en 2015. Celle-ci consistait à soutenir tous les deux ans, une institution du canton avec une somme non négligeable. Affaire à suivre.