Mila, la justice et moi

©DR/capture d'écran
i
"Je suis Mila"
©DR/capture d'écran

Mila, la justice et moi

Hautes Fréquences
Les propos contre l’islam de la lycéenne française Mila ont mis en émoi les réseaux sociaux. Mais ils n’incitent pas à la haine, a estimé jeudi 30 janvier la justice française qui a classé l’affaire.

Au micro de Gabrielle Desarzens, David Zandirad, juriste, doctorant en droit et auteur de plusieurs publications sur la liberté religieuse, nous livre son analyse.

A écouter également

A voir également