Séisme électoral en Turquie

Pixabay
i
Elections turques
Pixabay

Séisme électoral en Turquie

Le président turc Recep Tayyip Erdogan et son parti islamo-conservateur dit «de la justice et du développement», l’AKP, ont vécu cette semaine un sérieux revers électoral. Les deux principales villes du pays, Ankara et Istanbul, ont notamment basculé dans l’opposition. 

Expertise de Dorothée Schmid, chercheur et responsable du programme Turquie contemporaine en Moyen-Orient à l’Institut français des relations internationales (IFRI). 

Une proposition de Gabrielle Desarzens.

A écouter également

A voir également