Missionnaires: entre lumière et contradictions

Capture d'écran YouTube
i
Image tirée du documentaire "Mémoire de missionnaires"
Capture d'écran YouTube

Missionnaires: entre lumière et contradictions

Dans le cadre du Festival Cinémas d’Afrique, qui aura lieu à Lausanne du 22 au 25 août, le film Mémoire de missionnaires fait la part belle aux témoignages d’anciens missionnaires envoyés au Congo dans leur jeunesse, comme de ceux qui ont croisé leurs routes.

Ils sont les derniers témoins d’une époque, celle pas si lointaine où évangélisation et colonisation allaient de pair. Face caméra, les héros de Mémoires de missionnaires, au programme de la 14e édition du Festival Cinémas d’Afrique à Lausanne, livrent leurs souvenirs, marqués à jamais par leurs expériences, les contradictions et aussi les chocs culturels vécus – d’un côté comme de l’autre.

Delphine Wil, la réalisatrice de ce documentaire réalisé en 2017, tenait à raconter ce pan de l’histoire du christianisme par la porte de l’intime. Une évidence pour celle dont le grand-père était missionnaire et avait été envoyé au Congo en 1934. «Là-bas, il a quitté les ordres et a rencontré ma grand-mère, qui était Congolaise», avait-elle confié, à la sortie du film, au site belge d’actualité cinématographique Cinérgie. «Ils ont eu des enfants et sont restés au Congo plusieurs années avant de revenir en Belgique. Comme mes grands-parents étaient décédés, je n'ai jamais pu leur poser de questions et c'est là que mon envie de recherche a commencé.»

Mémoires de missionnaires retrace ainsi les itinéraires personnels – et toujours très différents – de ces hommes et femmes, au contact parfois forcé avec l’Autre. Aujourd’hui âgés, ces hommes d’Église osent également livrer une parole libérée du carcan de l’institution. En ressort une galerie de témoignages aussi lumineux que vivants, sur une période pour le moins contrastée de l’histoire.

Mémoire de missionnaires

Jeudi 22 août, 17 h

Casino de Montbenon, Lausanne

Séance qui sera suivie d’une table ronde en collaboration avec le Musée cantonal d’archéologie et d’histoire, dans le cadre de l’exposition «Derrière les cases de la mission»


Intervenants:

Julien Glauser, conservateur adjoint en charge des collections africaines au MEN, Laurence Favre, réalisatrice et artiste visuelle