KidsGames: une semaine de sport et de spiritualité pour 2400 jeunes Romands

CC(by-sa) Jamain
i
Les participants aux KidsGames jouent notamment au poull ball, comme ici en Belgique
CC(by-sa) Jamain

KidsGames: une semaine de sport et de spiritualité pour 2400 jeunes Romands

13 août 2018
Les KidsGames 2018 sont officiellement ouverts. Le coup d’envoi de cette semaine œcuménique de sport et de spiritualité a réuni plus de 2000 enfants de toute la Suisse romande le 12 août 2018 à Bulle.

La cérémonie d’ouverture a réuni une grande partie des 2400 jeunes inscrits ainsi que leurs accompagnants autour d’une comédie musicale et de l’allumage de la flamme des olympiades «KidsGames» à l’Espace Gruyère de Bulle.

Dès lundi et jusqu’à vendredi, chacun regagnera sa région d’origine dans les cantons de Vaud, du Valais, de Fribourg, de Neuchâtel et de Berne pour une semaine de sport, de découverte biblique dans un climat de solidarité et de partage.

Le bon Samaritain et les manchots

Les KidsGames proposeront chaque jour une réflexion sur la base d’une histoire biblique. En parallèle, trois compétitions sportives originales viseront à mettre en valeur les charismes de chaque jeune. À l’instar du poull ball, où deux groupes se disputent un gros ballon dans le but d’atteindre une cible qui n’appartient à aucune équipe. Une joute sportive qui met en valeur le fair-play et offre à chaque joueur une place importante dans l’évolution du jeu.

En parallèle, les KidsGames offriront aux jeunes participants une réflexion basée sur une histoire biblique. Cette année, les animaux seront à l’honneur, comme le manchot empereur qui protège ses œufs dans les conditions extrêmes de l’Antarctique. Une attitude qui rappellera celle du bon Samaritain (Lc 10, 25-37), ce voyageur qui prend soin une personne agressée sur le bord de la route.

L’Association KidsGames, qui porte l’organisation de la rencontre, comporte douze membres, dont l’Église évangélique réformée du canton de Vaud, l’Église catholique dans le canton de Vaud, l’Armée du salut ou encore la Fédération romande d’Églises évangéliques.

Pierre Pistoletti, cath.ch