Union des responsables religieux vaudois face à Christchurch

©Wikimedia Commons/Abdullah@xtra.co.nz
i
La mosquée d'Al Noor est l'une des mosquées attaquées lors des attentats du 15 mars dernier à Christchurch, en Nouvelle-Zélande.
©Wikimedia Commons/Abdullah@xtra.co.nz

Union des responsables religieux vaudois face à Christchurch

La Chronique
Quelque cent personnes se sont rassemblées à Lausanne à l’appel des responsables religieux vaudois pour dénoncer les attentats terroristes de Christchurch en Nouvelle-Zélande.

Les membres de la Plateforme interreligieuse vaudoise ont manifesté leur solidarité commune face aux attentats qui stigmatisent une communauté particulière, comme les musulmans, dans le cas des attentats de Christchurch en Nouvelle-Zélande, commis le 15 mars dernier.

Réunis le 18 mars au soir sur la Place Saint-François à Lausanne et entourés d’une centaine de personnes, les responsables religieux vaudois, membres de la Plateforme, ont notamment rappelé que la religion est et devrait être avant tout vecteur de paix.

La Plateforme interreligieuse vaudoise réunit réformés, juifs, catholiques romains, catholiques chrétiens, musulmans, anglicans et évangéliques. Cette manifestation a été la première action lancée par la Plateforme créée en début d’année.

A écouter également

A voir également