Guido Fuchs primé pour «sa théologie de la cuisine»

crédit photo
i
[pas de légende]

Guido Fuchs primé pour «sa théologie de la cuisine»

2 septembre 2016
Le prix scientifique du forum Kulinaristik, en Allemagne, sera décerné au théologien Guido Fuchs pour l’ensemble de ses travaux sur la signification religieuse de l’alimentation

Photo: CC (by-sa) Traaf

Hildesheim (EPD/Protestinter). Communion, bénédicité et carême: le théologien catholique Guido Fuchs recevra, cette année, le prix scientifique du forum Kulinaristik pour ses travaux sur la signification religieuse du boire et du manger. Le jury rend hommage à Guido Fuchs, selon les organisateurs, pour sa «théologie de la cuisine». Par ses innombrables livres tels que Gott und Gaumen (Dieu et le Palais) et ses articles sur Jésus en tant qu'hôte et convive, il a fait avancer ce domaine de manière exceptionnelle.

Le prix s'accompagne d'une dotation de 5'000 euros et sera remis le 28 octobre à Heidelberg. L'alimentation et les rituels liés à la table ont eu une grande influence sur la société, déclare Guido Fuchs, qui enseigne à l'université de Wurtzbourg: «Le repas est une cérémonie.» D'après ses dires, c'est depuis les années 90 qu'il travaille sur le sujet de l'alimentation considérée du point de vue de la religion. Dans le cadre de cette recherche, il étudie aussi bien des histoires de repas issues de la Bible que des rituels individuels comme le bénédicité et la communion.

800 livres sur le sujet

Les règles liées à l'alimentation de différentes religions, comme la nourriture casher pour le judaïsme, ainsi que les questions éthiques telles que la gestion des denrées alimentaires ou des animaux sont aussi incluses dans son périmètre de recherche. Il a pour cela rassemblé, dans son Institut de la culture liturgique et du quotidien à Hildesheim, une bibliothèque spécialisée d'environ 800 livres.

Le forum Kulinaristik, fondé en 2008, est un réseau composé d'environ 70 particuliers et associations issus des sphères scientifique, économique, éducative et culturelle. L'objectif de ce regroupement est l'exploration de l'alimentation en tant que phénomène social et l'éducation culinaire. Le réseau attribue depuis 2010 le prix Kulinaristik à des personnes et des institutions ayant tout particulièrement étudié le sens de l'alimentation et de l'hospitalité.