Mariage de raison ou graine du futur?

Pixabay
i
Pixabay

Mariage de raison ou graine du futur?

18 septembre 2020

Cela vous a peut-être échappé. Les services des médias protestants et catholiques romains, Médias-pro et Cath-Info, ont signé une convention créant un partenariat inédit qui complète la convention signée avec la RTS en 2016. A partir du 1er septembre, le pilotage éditorial de chaque magazine produit avec la RTS a été confié à un seul et unique responsable, et non plus à deux producteurs de chaque confession. Cette réorganisation permet de libérer du temps, des forces et de l’argent pour créer une nouvelle unité de production RTSreligion digital.

Communiquée en conférence de presse le 8 septembre, cette nouvelle manière de collaborer n’a pas fait les gros titres des journaux ni le buzz sur les réseaux sociaux. On le savait puisque la religion est traitée dans les médias la plupart du temps lorsqu’elle provoque un scandale. Dans un monde qui se fracture, où les durcissements et intégrismes de toutes formes se profilent, cette volonté commune - qui devient réalité tangible - va résolument et courageusement à contre-courant. Elle montre un chemin, certes ardu, celui d’une collaboration véritable qui ne gomme ni les sensibilités, ni les différences, voire les antagonismes. Le choix est délibéré de tabler sur ce qui unit, ce qui est commun…dans le but d’éclairer le fait religieux dans le cadre du service public.

Mariage de raison, certes. Comme souvent des contraintes extérieures obligent à innover. Pourtant, une parabole racontée par Jésus trotte dans ma tête : la bonne nouvelle du grain de moutarde racontée dans l’évangile de Marc[2]. L’histoire d’une graine considérée comme la plus petite - selon les connaissances de l’époque - qui produit un arbre. La parabole exagère d’ailleurs, dans la réalité c’est un arbuste de 3m environ, et Jésus le sait. En racontant cette métaphore, il veut forcer le trait : le plus petit, le plus insignifiant devient parfois le plus grand ; ce qu'on ne remarque pas, qui est discret, peut avoir des effets d'une puissance qui nous dépasse.

Cette avancée œcuménique sera-elle prophétique ? La graine portera-t-elle des fruits ? Je me surprends à rêver : à quand un travail paroissial commun entre Eglises ?

 

[1] Cf. le site réformés.ch

[2] Chapitre 4 de l’évangile de Marc, versets 31 et 32