Priorité aux contacts et aux rencontres

i
[pas de légende]

Priorité aux contacts et aux rencontres

19 juillet 2022

Notre Eglise continue à se fragiliser, tout comme l'ensemble de la vie collective de notre société. Ainsi, notre pays compte des milliers d'associations qui sont massivement portées par des retraités [1]. Dans quelques années, elles pourraient s'effondrer, ce qui ne poserait pas de problèmes si elles étaient remplacées par d'autres formes d'organisation. Pour le moment, on ne voit rien venir.

Dans un tel contexte, il faudrait donner la priorité aux contacts humains, aux rencontres de toutes sortes : personnelles, conviviales, rencontres de formation, notamment biblique. Nos ministres doivent dépenser trop de temps et d'énergie pour faire tourner une machine institutionnelle EERV chronophage et souvent centrée sur elle-même.

Nous pourrions nous inspirer des pratiques de nos amis de l' Eglise protestante unie de France qui procèdent par des rassemblements forts, occasionnels, pour choisir leurs grandes orientations et construire un sentiment d'appartenance ecclésiale. Le reste de l'année, leurs responsables locaux et leurs ministres peuvent consacrer toutes leurs forces à leur communauté locale.

Pierre Farron

 

[1] A la suite de Louis de Saussure, professeur de linguistique à l'Université de Neuchâtel, je considère que le masculin pluriel, générique, (…) est en réalité une forme neutre, inclusive.

partager ce contenu reformes.ch sur Facebookpartager ce contenu reformes.ch sur Twitterpartager ce contenu reformes.ch par email