Survivalisme: une réponse aux catastrophes annoncées?

i
© Capture d'écran de l'émission "Faut pas croire" du samedi 3 mars 2018

Survivalisme: une réponse aux catastrophes annoncées?

6 mars 2018
Aux USA, des centaines de milliers de personnes se préparent à la fin du monde. On les appelle les survivalistes. Est-ce une bizarrerie américaine ou l’une des réponses au risque global d’effondrement de notre société thermo-industrielle?

Aux Etats-Unis, des centaines de milliers de personnes se préparent à la fin du monde. Les survivalistes font des réserves de nourriture, s’entraînent à survivre dans la nature et certains ont déjà acheté leur bunker pour faire face aux catastrophes. Est-ce une bizarrerie américaine? Une fin du monde de plus ou l’une des réponses au risque global d’effondrement de notre société thermo-industrielle? Reportage de Nicolas Rossier suivi d’une discussion avec Pablo Servigne, collapsologue, auteur de «Comment tout peut s’effondrer» aux éditions du Seuil et Kim Pasche, archéologue expérimental et gardien des savoirs ancestraux.

A écouter également

A voir également