Carolina Costa, la pasteure youtubeuse

© Les Ataprods
i
Carolina Costa pose avec son rabat: c'est bien la pasteure qui parle!
© Les Ataprods

Carolina Costa, la pasteure youtubeuse

VIDÉOS
La pasteure genevoise Carolina Costa aborde les grandes questions existentielles et spirituelles dans un vlog. Elle s’y dévoile avec l’objectif d’un dialogue et d’une réflexion plus poussée.

Vlog est un nom masculin d’origine anglophone qui désigne un contenu de communication réalisé sur support vidéo. En clair, il s’agit d’un blog qui utilise la vidéo comme support principal de son contenu. Carolina Costa se lance en proposant une pastille de six minutes par mois sur des thèmes tels que Qui est Jésus ? ou Comment lire la Bible ? La première traite la question La vie a-t-elle un sens ? A voir sur roadtripspirituel.ch. Ce vlog est né à la suite des questions de nombreuses personnes à propos des idées de la « vraie pasteure » et non de Clara, qu’elle incarne dans la série Ma femme est pasteure. Elle s’est alors rendu compte que les Eglises sont très peu présentes dans le domaine de la vidéo. « Il y a tout un champ à explorer pour toucher des gens qui sont dans un processus de questionnement. La démarche n’est pas théologique. L’esprit de ce vlog est contemporain, le langage très accessible et je donne des exemples concrets qui peuvent parler à tout le monde », précise Carolina Costa.

« Un voyage à travers les grandes questions existentielles et spirituelles »

Dans ce Road Trip Spirituel, la pasteure genevoise se dévoile telle qu’elle est au quotidien. Dans chaque épisode, elle vit une expérience en direct – un saut dans le vide pour cette grande première – liée à un thème, ce qui lui permet de réagir spontanément. « Mon témoignage nourrit une réflexion plus profonde et suscite le dialogue. Je ne réponds pas à la question du jour mais propose des facettes à explorer et des interprétations multiples », explique Carolina Costa. Comme sur un blog, elle entre ensuite en discussion avec les internautes pour partager découvertes, questionnements et expériences. Si Carolina Costa est la première à proposer un vlog, le média vidéo est en plein développement, visant avant tout un public en demande de spiritualité qui ne fréquente pas les églises. Les capsules vidéo de l’Eglise évangélique réformée du canton de Vaud L’Eglise à la rencontre sont diffusées chaque lundi sur Facebook à l’initiative de trois pasteurs. Dans Les grandes questions d’Amandine, on assiste aux pérégrinations d’une jeune femme au coeur des questions philosophiques, sociologiques ou d’actualité. Le journal Réformés permet à Amandine de rencontrer des experts qui élucident avec elle ses questions. De son côté, Réformés.ch propose ses « Antisèche », destinées à un public plus averti.

Ma femme est pasteure, la suite

La troisième saison de la web-TV série Ma femme est pasteure sera lancée d’ici quelques jours, avec la diffusion du premier des six épisodes, consacré au thème de l’addiction. Petite révolution de cette saison : la pasteure Clara – interprétée par Carolina Costa – et son mari, l’agnostique Thomas, vont (enfin) sortir de leur cure. C’est donc dans d’autres lieux qu’ils vivront de nouvelles aventures à rebondissements ! L’hyper-dynamique Clara connaîtra, notamment, une crise existentielle. Elle voudra sauver le monde, ce qui la conduira à s’engager dans le bénévolat. De nouveaux thèmes seront abordés cette saison par cette série de comédie dramatique soutenue par plusieurs Eglises réformées romandes : les nouvelles formes de célébration, les liens entre science et foi, le suicide et l’environnement. A voir sur www.mafemmestpasteure.ch.

A écouter également

A voir également