Les services religieux en mode drive-in?

IStock
i
Et si le cinéma drive-in pouvait inspirer les Eglises à l'heure du coronavirus?
IStock

Les services religieux en mode drive-in?

EPD
27 avril 2020
Alors que la reprise dès le mois de mai des services religieux dans certains Länder allemands continue de faire débat, une Église protestante s’est inspirée des cinémas drive-in pour célébrer, dimanche dernier, un service œcuménique.

Et si, en cette période transitoire de semi-déconfinement, la solution pour les services religieux était à chercher du côté de la grande époque des drive-in des années 1930 aux États-Unis? Soit ces cinémas en plein-air où il est possible de visionner le film à l’affiche projeté sur grand écran, tout en restant confortablement installé dans l’habitacle de son véhicule.

C’est en tout cas l’expérience à laquelle ont accepté de participer, dimanche 26 avril à Göttingen, une nonantaine de chrétiens, conviés à célébrer un service œcuménique sous cette forme. Initié par l’Église évangélique luthérienne de Göttingen, une des plus grandes du Länder de Hanovre, le service s’est tenu sur le grand parking du stade de football Jahn, sur lequel une quarantaine de véhicules ont été comptabilisés à midi, dans lesquels les gens suivaient la célébration via leur autoradio. D’ordinaire, un cinéma drive-in est proposé le soir dans ce lieu. Pour le surintendant protestant Friedrich Selter, l'événement a été un grand succès en ces temps de crise lié au coronavirus: «Je suis un fan du concept de "l'Église hors les murs". Cette forme de culte pourrait bien se décliner en série.»