Actualités Protestinfo

Décès du conseiller synodal Lucien Boder

1 jour 13 heures ago

Considéré comme le conseiller synodal francophone des Églises réformées de Berne-Jura-Soleure, le pasteur Lucien Boder s’en est allé paisiblement, mercredi 15 août, à l’âge de 60 ans.

Photo: Lucien Boder DR

Par Nicolas Meyer et Laurence Villoz

«Lucien Boder était un pasteur passionné, avec un grand cœur et une remarquable capacité d’écoute», se rappelle Pia Grossholz-Fahrni, conseillère synodale des Églises réformées de Berne-Jura-Soleure (BEJUSO) et amie de longue date. Frappé par un cancer, Lucien Boder avait suivi une thérapie assez lourde au printemps dernier. Il avait ensuite repris ses activités avec optimisme et élan. «Dans son travail tout comme dans sa maladie, il a toujours gardé un grand optimisme et une profonde ténacité», souligne Xavier Paillard, président du Conseil synodal de l’Église évangélique réformée vaudoise. Pour son entourage et ses collègues, sa disparition est d’autant plus difficile à comprendre. Il s’en est toutefois allé paisiblement en s’endormant à son domicile, à l’âge de 60 ans.

laurence villoz

Les véganes veulent changer le monde, convertissez-vous!

1 jour 15 heures ago

Avec ses adeptes prosélytiques et convaincus de détenir la vérité, le véganisme est-il devenu une religion?

Par Joël Burri

«En 2016, la province d’Ontario au Canada a envisagé, un temps, de reconnaître le véganisme comme “une croyance non religieuse qui influence de manière substantielle l’identité, la vision du monde et le mode de vie d’un individu, (qui) peut être considérée à l’égal d’une religion”», annonce début août l’hebdomadaire français «La Vie». La publication rappelle, par ailleurs, que les véganes ont volontiers recours à un vocabulaire connoté religieusement, parlant de sanctuaires pour les animaux, de miraculés pour les bêtes ayant échappé à l’abattoir ou de nécessité de conversion et surtout que ces derniers pratiquent un prosélytisme actif.

Joël Burri

«Les interprétations bibliques sont révélatrices des peurs de l’époque»

3 jours 23 heures ago

Une interview de pasteurs libéraux dans la presse a provoqué une série de courriers de lecteurs se faisant un devoir de rétablir une certaine vision du christianisme. Normal, selon le théologien et ancien journaliste Jean-Christophe Émery qui constate que le rapport à la sexualité sert de marqueur identitaire pour certaines communautés religieuses.

Propos recueillis par Joël Burri

Des pasteurs accusés de changer «le sens profond» des textes bibliques, d’enseigner de fausses doctrines ou de ne pas savoir diriger leur propre maison: tout cela a pu être lu fin juillet dans le courrier des lecteurs du quotidien «24 heures» qui avait publié peu avant une interview de deux théologiens plaidant pour une théologie qui ne stigmatise ni la sexualité ni les différentes orientations sexuelles ou identités de genre. Qui sont ces croyants pour qui l’idée d’une Église inclusiviste est tellement fausse qu’une mise au point dans l’espace public semble nécessaire? Interview de Jean-Christophe Émery, directeur de Cèdres formation, l’offre de formation théologique de l’Église évangélique réformée du canton de Vaud.

Joël Burri

KidsGames: une semaine de sport et de spiritualité pour 2400 jeunes Romands

4 jours 15 heures ago

Les KidsGames 2018 sont officiellement ouverts. Le coup d’envoi de cette semaine œcuménique de sport et de spiritualité a réuni plus de 2000 enfants de toute la Suisse romande le 12 août 2018 à Bulle.

Photo: La cérémonie d’ouverture des KidsGames 2018 a eu lieu à Bulle. DR

Par Pierre Pistoletti, cath.ch

La cérémonie d’ouverture a réuni une grande partie des 2400 jeunes inscrits ainsi que leurs accompagnants autour d’une comédie musicale et de l’allumage de la flamme des olympiades «KidsGames» à l’Espace Gruyère de Bulle.

Pierre Pistoletti

Federer est-il le Jésus des Suisses? Une bédé humoristique l’affirme

1 semaine 1 jour ago

Dans «Rodger, l’enfance de l’art», bande dessinée satirique consacrée au tennisman suisse, Federer est présenté comme un être divin. Le scénariste Herrmann loue sa capacité inégalée à faire rêver les Suisses.

Par Stéphane Herzog, «La Revue Suisse»

Meilleur tennisman de tous les temps, joueur au style et à la grâce incomparables, sportif résilient, athlète fair-play, champion serein, mais capable de pleurer de joie, père et mari exemplaire. Les qualités prêtées à Roger Federer sont innombrables et on se demande à chaque nouvelle victoire comment la presse pourra encore développer de nouveaux superlatifs à son sujet. «On n’ose plus rêver en Suisse, nous sommes trop bridés, mais avec Federer on peut se laisser aller, c’est Dieu!», déclare sans ambages Gérald Herrmann. Dessinateur de presse à «La Tribune de Genève», il a rédigé le scénario d’une bédé satirique et délirante: «Rodger, l’enfance de l’art», avec des dessins de Vincent di Silvestro.

Stéphane Herzog

Un riche programme de formations au Centre de Sornetan

1 semaine 2 jours ago

Alors que l’été bat encore son plein, le centre des Églises réformées Berne-Jura-Soleure à Sornetan (BE) dévoile son programme d’activités pour la rentrée. Entre explorations théologiques, formation à l’écoute et confection de figurines bibliques.

Photo: le Centre de Sornetan

Par Laurence Villoz

«Nous proposons plusieurs types de formation autour de la spiritualité, de la théologie, du développement personnel et de la communication», explique le pasteur Alain Wimmer, responsable de la formation au Centre de Sornetan (BE). Enseignement phare proposé en collaboration avec l’Église réformée évangélique du canton de Neuchâtel: les «Explorations théologiques». Ce cours se déroule chaque année d’octobre à juin sous forme de huit rencontres de deux jours. «Il s’agit d’une formation théologique pour laïcs. Elle s’adresse à toute personne désireuse de réfléchir au sens de la vie et aux défis auxquels sont confrontées les Églises aujourd’hui», précise Alain Wimmer.

laurence villoz

La quête de lumière d’Alexandra

1 semaine 3 jours ago

Née catholique, la Suissesse Alexandra-Eliora Peretz s’est convertie pas moins de trois fois au judaïsme. Son parcours révèle la complexité d’un monde tourné tout entier vers la loi et l’étude.

Par Aline Jaccottet, Jérusalem

Elle était en exil, la voici à la maison. On est à Jérusalem, mais sa maison à elle est intérieure, faite de lectures, de réflexion, de questions à Dieu. «Je suis avant tout un cerveau», dit-elle en riant, attablée à un café. Elle est aussi un drôle de mélange. Doit-on l’appeler Alexandra, son nom de naissance, ou Eliora, celui qu’elle s’est choisi en devenant juive? Herfroy-Mischler ou Peretz, le patronyme de son mari? Un éclat malicieux traverse ses yeux verts. «Vous voyez, ma vie n’est pas simple!»

Aline Jaccottet

Formation pour les imams à Genève, deux étudiants diplômés

1 semaine 4 jours ago

Un nouveau diplôme destiné aux imams et aux enseignants de théologie islamique existe depuis un an. Seuls deux étudiants sur six sont venus à bout de ce cursus exigeant, mais exemplaire.

Par Camille Andres, «Réforme» 

Former les imams? Les universités européennes et notamment françaises tâtonnent autour de cette tentative depuis des dizaines d’années. L’université de Genève a récemment relevé ce défi, sollicitée à la fois par le pouvoir politique local qui souhaite prévenir toute situation de radicalisation religieuse, et par la société civile, notamment les communautés musulmanes albanophones. En septembre 2017 est né le Certificate of advanced studies (CAS), officiellement intitulé: «Formation pour les imams et les enseignants d’instruction religieuse islamique». Les cours se déroulent sur deux semestres. Le premier est organisé autour de la maîtrise de la langue française et décodage socioculturel. Objectif: s’assurer d’un niveau de compréhension approfondi des participants et lever tous les malentendus, nombreux dans le domaine complexe de la théologie. «Laïque ne signifie pas du tout la même chose en turc et en français», explique ainsi Élisa Banfi, coordinatrice scientifique du programme.

Camille Andres

«Il faut qu’un débat sur la place du religieux dans l’espace public ait lieu»

1 semaine 4 jours ago

Le socialiste Benoît Gaillard interpelle l’exécutif lausannois sur les limites du «prosélytisme religieux ou sectaire dans l’espace public.» Il reconnaît qu’il ne serait pas opposé à ce que ce phénomène ressenti comme en progression soit limité.

Photo: des témoins de Jéhovah à Londres. CC(by-sa) Philafrenzy

Propos recueillis par Joël Burri

Témoins de Jéhovah distribuant des publications autour d’un présentoir mobile, prêche condamnant l’homosexualité relayé par un système de sonorisation sur la place de la Riponne ou distribution de fascicules scientologue. La ville de Lausanne est-elle le théâtre d’une multiplication des actions de prosélytisme? C’est la question que se pose le socialiste Benoît Gaillard. Pour en avoir le cœur net, il a déposé une interpellation au Conseil communal (organe délibérant). Interview.

Joël Burri

Un réseau plus rapide pour Google grâce à Dunant

4 semaines 1 jour ago

Un câble sous-marin portera le nom du fondateur de la Croix rouge. Contrairement au géant du web, Henri Dunant n’a pas été très heureux en affaires et sa vie a plutôt été marquée par divers engagements sociaux directement inspirés par ses convictions religieuses.

Photo: ©iStock

Par Joël Burri

«Google va mettre en place un câble sous-marin privé, donc exclusivement pour son propre usage, entre la côte Est des États-Unis et la côte atlantique française. Le géant du web a baptisé cette structure “Dunant”, en hommage au prix Nobel de la paix et fondateur de la Croix-Rouge, le Suisse Henri Dunant», relève le site web de l’«ICT journal». Le magazine suisse des technologies de l’information dévoile également que cette infrastructure devrait entrer en service en 2020. «Personnalité complexe, Dunant a été tour à tour encensé et honni», rappelle le Dictionnaire historique de la Suisse, alors que c’est l’engagement religieux du personnage qui a été mis en avant en 2010, lors des célébrations des 100 ans de sa mort.

Joël Burri

Français à la plage: favoriser l’intégration, au soleil

4 semaines 1 jour ago

Du 9 juillet au 3 août, la plage d’Yverdon-les-Bains accueille des étudiants venus de Syrie, d’Érythrée, d’Angola ou encore d’Uruguay pour apprendre le français, première étape d’un long processus d’intégration.

Photo: Sebastian Zadory (à gauche), professeur de français et Behajdin Bruti, agent d’intégration ©Pierre Pistoletti

Par Pierre Pistoletti, Cath.ch

Fin d’après-midi gorgée de soleil au sud du lac de Neuchâtel. À quelques dizaines de mètres des cris d’enfants et des linges de bain, une quarantaine d’hommes, de femmes et d’enfants suivent un cours de français gratuit de deux heures, proposé par le Service de la jeunesse et de la cohésion sociale d’Yverdon-les-Bains. Quelques minutes avant le début de la leçon, on s’active pour mettre en place les tableaux et quelques couvertures à l’ombre d’un petit bosquet.

Pierre Pistoletti

Persécution des chrétiens: les Suisses doivent se responsabiliser

4 semaines 2 jours ago

Fin juin, le groupe Persécution.ch réunissait 1200 personnes sur la Place fédérale à Berne en signe de soutien pour les chrétiens persécutes. Prenant la parole au nom du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse, la vice-présidente Esther Gaillard a appelé les croyants à agir aussi en Suisse et dans les Églises.

Photo: La manifestation du 23 juin devant le Palais fédéral, DR, Persecution.ch

«Il est particulièrement douloureux de voir les Églises qui ont vu naitre le christianisme au Moyen-Orient être confrontées depuis de nombreuses années à une vague d’émigration sans précédent due aux attentats terroristes, à la guerre et à des pressions extrêmes. Des chiffres récents montrent que la population chrétienne en Irak aujourd’hui ne représente plus que 10% de ce qu’elle était il y a encore 15 ans. En Syrie, le patriarche orthodoxe Éphrem II affirmait il y a quelques semaines que 45% de la population chrétienne avait quitté le pays depuis huit ans», a affirmé Esther Gaillard le 23 juin sur la place fédérale s’exprimant au nom du Conseil de la Fédération des Églises protestantes de Suisse (FEPS). 1200 personnes ont participé à la manifestation organisée par Persécution.ch qui avait notamment pour but de rappeler qu’«actuellement, 200 millions de chrétiens sont mis sous pression ou persécutés en raison de leur foi dans le monde», selon le communiqué du Réseau évangélique suisse annonçant la manifestation.

(comm/job)

L’impôt au cœur du problème du surendettement

1 mois ago

L’impôt à la source serait une solution simple pour éviter de nombreuses situations de surendettement. Le Centre social protestant — Vaud reprend à son compte cette revendication. La proposition ne fait pas l’unanimité.

Photo: CC(by) TaxRebate.org.uk

Par Joël Burri

«Les dettes fiscales sont majoritaires sur l’ensemble des créances des ménages surendettés», rappelle le Centre social protestant — Vaud (CSP-VD) dans la dernière édition vaudoise de Nou[s]velles, la feuille d’infos des CSP. Faisant sienne une revendication de la faîtière Dettes conseil Suisse, le CSP-VD revendique que l’impôt puisse être prélevé directement sur le salaire des Suisses et détenteurs de permis C volontaires. L’impôt à la source, déjà pratiqué pour les étrangers autres que permis C travaillant en Suisse serait la solution idéale pour éviter que les salariés ne tombent dans l’engrenage du surendettement. Un risque qui touche particulièrement les personnes entrant dans le système de l’impôt classique, à savoir les jeunes majeurs et les personnes obtenant le permis C.

Joël Burri

L’Armée du Salut pose ses valises au Paléo Festival

1 mois ago

Pour la deuxième année consécutive, l’Armée du Salut tiendra un stand au Paléo Festival, à Nyon, du 17 au 22 juillet. Le seul magasin de deuxième main sur la plaine de l’Asse.

Photo: Le Brocki'Truck © Armée du Salut

Par Laurence Villoz

«L’objectif est d’être au plus près de nos clients», lâche Florence Regad responsable marketing à l’Armée du Salut. Le Brocki’Truck ou bus des brocantes de l’institution s’arrêtera sur la plaine de l’Asse du 17 au 22 juillet à Nyon, le temps du Paléo. Il sera situé dans l’enceinte du festival dans la zone «Entre deux mondes» et proposera toutes sortes d’articles de seconde main à mini prix: des baskets, des bottes, des lunettes de soleil, des habits, mais aussi des petits meubles ou du matériel de camping. Bref, tout ce qui se trouve habituellement dans les brocantes de l’Armée du Salut.

laurence villoz

Khan al-Ahmar, symbole d’une vie menacée

1 mois ago

La destruction prochaine par Israël du village de Khan al-Ahmar en Cisjordanie a suscité une mobilisation inédite. Et interpelle sur le sort des Bédouins dont l’espace vital diminue.

Photo: Douze des communautés palestiniennes menacées d'expulsion par Israël vivent dans la région de Khan al-Ahmar, en Cisjordanie © Aline Jaccottet

Par Aline Jaccottet, Khan al-Ahmar

Des milliers de fois, ses mains ont cuit et malaxé le pain, trait les bêtes, étendu des matelas pour dormir, soigné les petits. Dès qu’elle a su se tenir debout, Sara a travaillé et dans ses doigts noueux et burinés, on lit un dur labeur et beaucoup d’amour. En cette chaude après-midi, ses mains racontent autre chose aussi: de l’angoisse. Rien ne peut l’apaiser, ni l’ombre du figuier qui étend ses longues branches devant sa maison, ni les ronrons des chatons se pressant autour de leur mère, à côté des chèvres qui broutent les oreilles en avant.

Aline Jaccottet

Visiteuses et visiteurs bénévoles recherchés

1 mois 1 semaine ago

Les trois Églises reconnues du canton de Neuchâtel proposent une formation aux visites qui débutera cet automne.

Photo: LDD

Par Nicolas Meyer, Réformés

Plus de cent personnes donnent régulièrement de leur temps pour effectuer des visites dans les établissements médico-sociaux (EMS) du canton de Neuchâtel. Elles font partie du service des visiteuses et visiteurs des Églises réformée, catholique-romaine et catholique-chrétienne. Leur nombre ne suffit toutefois pas pour effectuer toutes les visites souhaitées: «Pour faire face au vieillissement de la population, il nous faudrait renforcer nos groupes de visiteuses et visiteurs bénévoles», note Jacqueline Lavoyer, animatrice cantonale de l’EREN.

Nicolas Meyer, Réformés

Coup de jeune au Centre de Sornetan

1 mois 1 semaine ago

Une cuisine entièrement remise à neuf et des sols bien plus lumineux. Le Centre de Sornetan a bénéficié de plusieurs rénovations ce printemps. Il est prêt pour accueillir les vacanciers.

Photo: Le Centre de Sornetan

Par Laurence Villoz

«De nombreuses rénovations ont été effectuées ces dix dernières années dans l’idée d’amener de la fraîcheur et d’être à la pointe au niveau technologique afin de répondre à la demande de la clientèle, mais aussi d’élargir notre palette d’offres», explique Daniel Krähenmann, directeur du Centre de Sornetan dans le Jura bernois. Ce printemps, après les différentes améliorations informatiques, ce sont les cuisines qui ont été complètement remises à neuf ainsi qu’une partie des sols. De grandes catelles claires ont remplacé le carrelage brun, apportant davantage de luminosité aux espaces communautaires. «Nous avons aussi développé un nouveau dynamisme culinaire avec le changement du chef cuisinier», sourit le directeur.

laurence villoz

Des jeunes réformés à la ferme

1 mois 1 semaine ago

Une vingtaine de jeunes paroissiens vaudois se rend dans une famille d’agriculteurs du Jura bernois en juillet. Un voyage solidaire placé sous le signe de l’écologie.

Photo: DR

Par Marie Destraz, Réformés

«Nous n’allons pas dans cette ferme la fleur au fusil pensant résoudre les difficultés que traversent aujourd’hui les agriculteurs suisses. Il s’agit de donner de notre temps et de notre énergie pour aider une famille d’agriculteurs dans ses tâches quotidiennes, autant que de découvrir sa réalité et d’en revenir enrichi.» Justin a 18 ans. Il fait partie des «JP» (jeunes paroissiens) de la Région Lausanne-Epalinges, de l’Église réformée vaudoise (EERV).

Marie Destraz, Réformés

Pétition contre l’huile de palme: un distributeur prend des engagements

1 mois 1 semaine ago

Dans le domaine alimentaire, les marques Coop remplaceront l’huile de palme par d’autres matières grasses lorsque cela est possible et se fourniront auprès de filières appliquant des standards plus élevés lorsqu’une substitution n’est pas envisageable.

Photo: Une culture intensive de palme en Indonésie visitée par un envoyé de Pain pour le prochain en 2013. ©Pain pour le prochain 

Par Joël Burri

La culture de la palme pose de graves problèmes écologiques et sociaux. Les œuvres Pain pour le prochain et Action de carême en on fait l’un de leurs combats avec le soutien de l’organisation écologiste Pro Natura. Accaparement des terres par de grandes entreprises au détriment des populations locales, déforestations, diminution de la diversité écologique, détournement des eaux potables: la liste des conséquences de la monoculture de la palme est longue. En septembre 2017, Pain pour le prochain et Action de carême ont lancé une pétition demandant que les distributeurs suisses renoncent à cette matière grasse polyvalente et bon marché. Jeudi 5 juillet, les organisations ont annoncé que Coop s’était engagée pour une diminution. «Une victoire d’étape», selon les œuvres qui rappellent que sur le terrain politique aussi, se mène un combat contre l’huile de palme.

Joël Burri

À la découverte du bonheur dans les forêts du Jura

1 mois 1 semaine ago

Le «sentier du bonheur» à Sornetan (BE) offre aux marcheurs la possibilité de réfléchir à ce qui les rend heureux. Un parcours méditatif et ludique de quatre kilomètres en pleine nature.

Photo: Un des panneaux sur le parcours

Par Laurence Villoz

«Le sentier propose une réflexion spirituelle largement ouverte à tous les publics et des activités qui stimulent les cinq sens», explique le pasteur Alain Wimmer, responsable de la formation au Centre de Sornetan, dans le Jura bernois. Le «sentier du bonheur» commence juste à côté de l’église. Les marcheurs sont guidés par de petites flèches sur quatre kilomètres. Une heure de promenade entre pâturages et forêts. Sur le parcours qui forme une boucle, huit postes comprennent des activités autour du texte biblique des Béatitudes (Matt. 5, 3-10). «Le choix s’est porté sur les Béatitudes, car nous cherchions un passage heureux, en lien avec le bonheur et la beauté du coin», précise Anne-Dominique Grosvernier, également formatrice au Centre de Sornetan.

laurence villoz
Vérifié
57 minutes 9 secondes ago
Agence de presse protestante en suisse romande
S'abonner à Flux Actualités Protestinfo