Déformés.ch

Déformés.ch

Déformés.ch est un blog satirique de fake news réformées.

Le contenu publié est indépendant de Réformés.ch.

Les propos n'engagent que les membres du collectif.

L'outil liturgique qui garanti que les prières réformées sont entendues: la bougie. / CC0
i
L'outil liturgique qui garanti que les prières réformées sont entendues: la bougie.
CC0

Réunion de prière interrompue en catastrophe

4 mars 2022

Hier dans la paroisse du Blanvin, une réunion de prière a été annulée en catastrophe. Au milieu de la séance, la bougie centrale s'est éteinte, et les participants n'avaient plus de quoi la rallumer.

La rencontre hebdomadaire de prière commence comme à l'habitude. Le pasteur se lève, craque une allumette et met le feu à la bougie centrale. "Nous marquons ainsi l'entrée dans un temps sacré, à part" nous explique celui-ci.

Vers le milieu de la séance, la bougie s'éteint. Les causes de l'incident ne sont pas connues. "Cela arrive parfois," raconte le pasteur, "d'habitude je me lève calmement pour la rallumer et nous continuons sans faire de commentaires." Cette fois-ci, les choses ne devaient pas se passer ainsi.

Quand le pasteur arrive vers la bougie, il réalise qu'il vient d'utiliser la dernière allumette. Les paroissiens se regardent, légèrement gênés, alors qu'ils comprennent le problème. Certains cherchent dans leurs poches pendant que le pasteur se dirige tranquillement vers la sacristie. Mais voilà, personne n'est en mesure de produire une allumette ou un briquet.

Cette situation totalement inhabituelle a pris de court la petite assemblée. "Étions-nous encore dans un espace sacré? En étions-nous sortis? Avions-nous le droit de parler?" Le pasteur essaie de donner sens théologiquement à l'événement, mais il reconnaît n'avoir pas trouvé les bonnes paroles sur le moment. Un à un, les fidèles se lèvent, et quittent le bâtiment, sans dire un mot.

"Sans bougie, nous ne savons pas comment prier" reconnaît le pasteur, un peu gêné.